Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/05/2012

La Méthode COL : Possibilité de redresser un système

La Méthode COL : Possibilité de redresser un système
Etudes empiriques finalisées par le Consultant Cliff Yumba Mpiana Wane, Cwconsulting « Approche du Management Politique »
Le concept col revêt une importance non négligeable dans la société du 21e Siècle, étant données ses multiples implications dans la vie quotidienne. En effet, tout être humain utilise le col de son vêtement pour mieux couvrir son cou. Il s’applique également au col utérus ainsi qu’à d’autres disciplines. Si col s’avère indispensable chez l’être humain ; la méthode quat à elle devient incontournable, lorsque s’agissant de redresser un système.
Le redressement d’un système ou d’un quelconque comportement devient une opération sérieuse, lorsque l’entité cherche à atteindre ses objectifs par tous les moyens. Pour mieux comprendre cette argumentation stratégique, les parents exercent une certaine influence afin de redresser l’éducation à désirer de leurs enfants, l’Etat procède quant à lui par des reformes rigoureuses à l’instar des mesures d’austérité afin de réaliser la pile d’objectifs y fixés. Néanmoins, cette opération demeure toujours ardue, car le redressement exige beaucoup de sacrifice comme mentionne le paragraphe suivant.
Eu égard à ce qui précède, le redressement exige de la discipline, de la vision et d’un accent remarquable du sérieux dans la procédure y relative.
A titre d’illustration ; En 2004, j’ai pu réaliser un travail intéressant d’audit à l’ambassade de la République Démocratique du Congo de Pretoria, en qualité de consultant Externe. La matière me confiée était tellement compliquée, car l’audit s’appliquait sur les prestations de service d’un diplomate que je connaissais très bien. Malheureusement, mon travail l’avait inculpé. Pour renchérir, Je suis entré en collision verbale avec des inspecteurs de l’Etat à Lubumbashi, apparemment corruptibles mais ne voulant pas admettre que l’Etat est en voie d’appliquer une mesure d’austérité afin de renflouer ses caisses. Par contre, à travers le recouvrement forcé et inéluctable ; ils se sont permis de me terroriser car ils se réservent le droit de faire appel à la police pour que je sois arrêté, selon leurs propres déclarations. Usage de la formule « Mesures d’austérité » égales atteinte à la souveraineté de l’Etat ; Comment et pourquoi recruter des citoyens sans maturité, ni savoir faire en vue de terroriser la paisible population ? Voir méthodes EEE et TTT. L’Etat devrait inclure le séminaire civique dans son programme ; car certains fonctionnaires sans civisme se permettent d’inquiéter la paisible population. Or cette dernière est le cœur de toute réussite, à travers ses droits et devoirs vis-à-vis de l’Etat. C’est déjà une remarque devant être considérée par les institutions concernées.
S’agissant de ma prestation à l’ambassade de la RDC de Pretoria, tout le monde était satisfait du travail de titan abattu, y compris le diplomate inculpé. Par conséquent, le redressement d’un système nécessite du sérieux dans la procédure, afin de gagner l’assentiment de toutes les parties.
L a méthode COL
o Contrôler
Toute entité accuse certaines insuffisances quant à sa bonne marche, tel que souhaité par ses cadres. Sur ce, contrôler minutieusement les éléments inoculateurs d’un dysfonctionnement serait la meilleure approche afin d’atterrir. En management, les professeurs ne cessent de rassurer les étudiants que le contrôle donne du tonus à toute sorte de Projet ou structure. L’amour est aveugle certainement, mais pas nécessairement le mariage. Par conséquent, un contrôle pratique débouche sur des solutions escomptées.
La gestion rigoureuse d’une entité nécessite un contrôle adéquat, quelles que soit les affinités ; sinon, il n’y aura pas redressement. A ce niveau, il sied de noter que le redressement exclut tout penchant ou parti pris, au profit de la réalisation des résultats satisfaisants.
A titre d’exemple, ma personnalité a été victime de la malignité et escroquerie des différentes institutions, en l’occurrence celles stratégiques. Concrètement, toutes les propositions soumises, lorsqu’en quête des marchés viables, ont été finalisées avec d’autres entreprises que celle ayant fait des projets laudatifs.
o Analyse
o Recueillir les informations
o Filtrer les infos
o Elaborer la fiche de contrôle
Succinctement, on procède par le contrôle de toute la situation avant d’envisager une certaine restructuration ; sinon il sera probable de fausser le reste.
o Organiser
L’organisation est l’une des étapes clés d’une réussite ; car elle façonne le parcours de tout un système.
En effet, le redressement d’un système ou d’une approche erronée, exige de la discipline et de l’organisation à celui cherchant d’atteindre les objectifs assignés. Par conséquent, sans une bonne organisation, c’est la pagaille ou la jungle car aucune structure ne fonctionnerait selon la vision du manager.
Eu égard à ce qui précède, le leadership participatif est également organisationnel ; c'est-à-dire que la participation à des grandes décisions ne substitue pas le leader au simple collaborateur, mais lui permet d’avoir une pile des vues devant être minutieusement filtrée. Oui, certaines décisions doivent être prises par le groupe ; dans le cas d’espèce, il s’agit de l’évaluation de l’approche d’un des collaborateurs.
L’organisation est susceptible d’influencer et de solutionner, vu que le leader qui organise cherche à matérialiser sa conception ; alors, au détriment de tout disfonctionnement à spécifier. Par conséquent, l’organisation de stratégie de mise en œuvre est précédée par le contrôle ou détection d’anomalies.
o Limiter
Tout redressement a une limite, car l’idéal exige le cheminement logique à la hauteur. Sur ce, il est quasi aberrant de redresser sans cesse un système, au nom d’une certaine mise à jour.
Certes, la répétition est la mère de la science, mais les principes fondamentaux sont indivisibles, dans la bonne marche d’un projet.
Eu égard à ce qui précède, il sied de noter que le redressement d’un système ou d’une entité périmée, exige beaucoup de minutie. Ceci veut dire que tout plan de redressement doit être bien quadrillé, sous peine de certaines représailles incontrôlables.
Les recommendations Du consultant
Le redressement est un concept polysémique, étant donné son ingérence dans différentes sphères. L’appareil de l’Etat a besoin d’être redressé, l’éducation diffuse et la mauvaise gestion de même. En conséquence, seuls certains principes de base facilitent son intégration.
Par ailleurs, tout redressement digne de ce nom est suivi d’une évaluation type. Sur ce, il ne peut exister un redressement non chronométré ; au risque d’escamoter la phase d’évaluation des performances. En d’autres termes, une fois redressé ; le trend voguera en direction de la nouvelle tendance.
Cliff Yumba Mpiana WANE
Motivational Speaker/Policy strategist: Cliff Wane Consulting
Chargé de recherche et prospection de la Coopérative Minière COMIPAD
Tel: +243815777775
Email: cliffwane@hotmail.com
Skype : cliffwane
www.cliffwane.blogspot.com
www.cliffwane.blogs.lalibre.be
Lubumbashi, RDC
o tag : cliff wane, Motivational speaker, Consultant, Business Analysis, fuite, immaturité, source, confiance Leadership, Business strategy, Développement, Facilitation, Investissement, Management politique, Politique sociale, Etude de marché, Marketing, Balance, relation, introspection, Commencer, Redressement, système, Médiation, Négociation, Policy analysis, Sondages, Stratégies et conseils

25/04/2012

La Méthode BIC : Analyser la portée d’une relation

La Méthode BIC : Analyser la portée d’une relation

Etudes empiriques (Approche pycho développement) finalisées par Cliff Yumba Mpiana Wane, Senior Business Advisor  et Motivational Speaker chez Cwconsulting

De l’Egypte Pharaonique au monde actuel, une relation bien entretenue revêt toujours un caractère spécial ; étant données ses implications. C’est pourquoi, la plupart d’érudits et sages s’intéressent à toute catégorie appartenant à une société donnée, car disent ils que la solution émane souvent de la moindre des propositions.

Le peuple latin ne cessait de dire que l’Homme est un loup pour l’homme bien que la société ait toujours besoin du loup pour s’en sortir. Certes, il faut se méfier de l’Homme car ses visées sont décevantes et surprenantes ; mais son intervention demeure utile dans certaines circonstances particulières. C’est ici que la vie a vu le jour, car l’Homme ne pouvait pas s’en passer de son semblable et mieux émerger.

La trahison et la déception sont deux concepts qui sont presqu’indissociables ; car l’Homme a été créé pour subir les conséquences qu’elles engendrent. D’où l’analyse de la portée d’une relation de haute facture, à travers l’usage de la méthode multifonctionnelle BIC. En conséquence, certaines questions surgissent lorsque les choses ne semblent pas évoluer, à la manière de leur concepteur. « Pourquoi sommes-nous ensembles ? Qu’est ce qui m’avait poussé de tisser cette relation ? Pourquoi suis-je venu ? Etc.» ces questions analytiques montrent l’incapacité de l’Homme, quant à la gestion d’une crise imprévisible. Donc, il est un être paniquard.

Si le concept Bic ramène l’esprit de l’Homme au stylo à bille ; la méthode, quant à elle, pousse à scruter et à comprendre toute secousse accompagnant une relation. Pourquoi et comment telle situation s’est produite subito, sont désormais les questions auxquelles la présente approche va faire face.

BIC  Balance   Introspection   Commencer ou décider

o   Balance

La balance est souvent utilisée pour déterminer le poids d’un objet ou d’une relation. Dans le cas d’espèce, il est question de la relation demeurant jusqu’ici à spécifier.

La relation est une bonne chose lorsqu’elle est productive ; mais devient ennuyeuse lorsqu’elle génère des ingérables situations.

Il arrive que deux personnes ou deux institutions développent une relation d’intérêts mutuels ; curieusement, le cycle vital provoque toujours, à tort et à travers une rupture incalculable. Que faire, car personne ne pouvait diriger ses analyses vers la direction de la cassure ?

« Je l’ai aimée vraiment ; malheureusement, sa trahison a choqué mon cœur. Par conséquent, cette relation est appelée à disparaitre illico. Nous avions soutenu son ascension fulgurante à la magistrature suprême ; curieusement, il se fait ami de nos ennemis. OK, il en aura pour son compte. »

Faisant référence à l’analyse précédente, trahison et fidélité sont tellement proches ; à tel enseigne que cette dernière peut basculer sans que quelqu’un intercepte un seul signe d’infidélité « Tu Quoque Fili ; toi aussi mon fils ».

En rapport avec toute cette description détaillée, l’Homme est appelé d’analyser minutieusement le bien fondé d’une quelconque relation avant toute éventuelle rupture. «  Puis je tenir, après la rupture ? Ou encore, ma décision est le fruit d’une pression infondée ? » Naturellement, toute relation devrait être pesée, filtrée et analysée ; avant d’être déclarée vitale.

Ce n’est qu’après analyse minutieuse que la décision viendrait.

o   Introspection

La balance est faite pour évaluer l’impact de la relation que l’on entretient avec telle personne/institution ; tandis que l’introspection, quant à elle, devient l’analyse personnelle et sécrète que fait toute personne appelée à sortir des graves et importantes décisions.

Il est de fois que l’Homme arrive à tirer des conclusions irréfléchies, à cause de l’influence de son sillage. Curieusement, son futur s’obscurcit parce que le vouloir des autres s’est ingéré à l’instar de la maladie introduite subito dans un corps humain. Sur ce, quelle que soit la classe sociale de l’Homme, les remords l’attaquent impoliment, et son être intérieur en souffre ; c’est pourquoi, mieux analyser une question serait la bonne voie d’échapper au chaos.

« Jeter son dévolu est un aspect non négligeable ; rejeter l’offre est aussi tolérable. Naturellement, les conséquences de ces deux attitudes sont toujours affreuses et mortelles. Alors, pourquoi l’Homme court après l’amour ? Je donne ma langue au chat. »

Les discussions sont diurnes, mais les remords atterrissent pendant la nuit. De manière concrète, les grandes et importantes décisions doivent émaner de la personne appelée à subir les conséquences ; sinon…

o   Commencer ou Décider

La relation demeure une réalité inchangeable et irréfutable, car sans elle la vie ne sera pas succulente. C’est pourquoi, la prise des grandes décisions, bien que salvatrice, demande beaucoup de temps ; sinon les conséquences retournent naturellement contre son auteur.

En effet, la décision est une étape très  importante dans la vie de l’homme ; parce qu’elle permet à quiconque l’utilise de franchir la barrière de la stagnation.

Analyse du stratège

La vision et la vie ne doivent pas se dissocier ; d’une part, l’Homme projette de réaliser certains objectifs à spécifier, d’autre part les secousses de la vie l’en empêchent.

En effet, l’utilité d’une relation est fonction de ce que l’on poursuit. Pourquoi fréquenter quelqu’un, lorsque la garantie de quelque chose n’est pas préalablement spécifiée ? En outre, l’amour et l’affection sont toujours basés sur des principes d’intérêts mutuels. Par conséquent, la prise hâtive d’une décision n’est pas recommandée ; car les implications d’une pareille attitude entrainent naturellement la mort ou les flétrissures morales.

De manière succincte, l’analyse de la portée d’une relation est à considérer scrupuleusement afin de ne plus succomber dans l’océan de l’erreur monumentale. Cliff Yumba Mpiana Wane Dixit.

Cliff Yumba Mpiana WANE

Motivational Speaker/Policy strategist: Cliff Wane Consulting

Chargé de recherche et prospection de la Coopérative Minière COMIPAD

Tel: +243815777775

Email: cliffwane@hotmail.com

Skype : cliffwane

www.cliffwane.blogspot.com

www.cliffwane.blogs.lalibre.be

Lubumbashi, RDC

o   tag : cliff wane, Motivational speaker, Consultant, Business Analysis, fuite, immaturité, source, confiance Leadership, Business strategy, Développement, Facilitation, Investissement, Management politique, Politique sociale, Etude de marché, Marketing, Balance, relation, introspection, Commencer, Médiation, Négociation, Policy analysis, Sondages, Stratégies et conseils

 

24/04/2012

Qu’avez-vous gagné ?

Qu’avez-vous gagné ?

Etudes empiriques (approche du Management politique) finalisées par Cliff Yumba Mpiana Wane, Senior Business Advisor  et Motivational Speaker chez Cwconsulting

La vie est un combat n’admettant pas de remplaçant. C’est pourquoi, Christ a dit que le Royaume des Cieux appartient naturellement aux violents. De manière sommaire, les règles de jeu de cette planète veulent que les faibles s’affaiblissent davantage au profit des riches ; en d’autres termes, chacun cherche à promouvoir son potentiel au détriment de son prochain. Allez-vous tenir dans cette compétition de grande portée historique ?

Les prophéties concordantes, les démonstrations scientifiques et les conclusions empiriques convergent vers la fin d’un système d’ici la fin de cette année « 2012». Par extrapolation, on parle de l’avènement d’une apocalypse, jusqu’ici non acceptée globalement.

Si tel est le cas, qu’aurez vous récolté ; après avoir semé du vinaigre et de l’amertume dans la vie de plusieurs ? Certains disent que tout le monde peut vous pardonner, sans jamais oublier vos crimes contre la stabilité sociale des plusieurs couches, disséminées à travers la planète. Êtes-vous sûr d’être pardonnés un jour ? A mon humble avis d’analyste, je ne le crois pas ; car votre progéniture subira des fâcheuses conséquences. Qu’avez-vous gagné, en définitive ?

Au contraire, si toutes les prophéties en vogue ne répondent pas aux desiderata de leurs auteurs ; les documentaires et autres démonstrations scientifiques ne seront qu’hallucinatoires. Par conséquent, les sources aujourd’hui crédibles et fiables seront discréditées. Qu’aurez vous gagné/que vont-ils gagner, après avoir perdu un temps aussi précieux, à des démonstrations fantaisistes ? Ce sont des fantasmagories circonstancielles.

 

Dans la même logique ; certaines personnes se permettent de fausser des rapports officiels (à travers des fausses accusations et développer des allégations erronées) en vue de gagner la sympathie de plusieurs. Curieusement, elles rencontrent des malheureuses épreuves au terme de leur vie.

 Eu égard à toutes ces illustrations ; ont-ils pensé au soin de leur image ?

En conclusion, il sied de noter que tout ce qui est matériel peut se volatiliser momentanément ; mais la détérioration d’une réputation est permanente. C’est pourquoi, les conclusions empiriques de cette étude encouragent tous les exécutifs et leaders de mieux soigner leurs interventions ; sinon leurs erreurs seront gravées pour toujours. Cliff Yumba Mpiana WANE Dixit.

Rôle des décideurs potentiels dans une entité

Le social est la politique par excellence de tout le temps ; or Social voit l’homme. Qui dit Homme, peigne ses conditions vitales ainsi que son environnement à la manière d’un écrivain naturaliste. Succinctement, cette approche nous renvoie au contenu de l’agenda 21, du sommet de la terre de Rio de Janeiro, 1992. Par conséquent, il y a possibilité de rehausser le social par la création d’emploi que diversifier des discours fallacieux et apologétiques. Cfr. Code 10 « Tremblement des gouvernements africains»

Eu égard aux conclusions précédentes, les officiels devraient consacrer le gros de leur travail à la définition des stratégies de base pour un bien être conséquent/adéquat. Curieusement, certains de nos chefs cherchent à se maintenir le plus longtemps possible au pouvoir en vue de ranimer l’esprit de royauté au 21eme Siècle. Ou encore s’érigent en opposant égoïste, car à la recherche d’une pérennité dans la bourgeoisie.

Après s’être accroché au pouvoir pendant plusieurs années ; la plupart des grands chefs d’Etats n’ont récolté qu’humiliation et déception. Alors, pourquoi s’y accrocher ? Qu’ont/vont ils gagner ?

Employer sa parenté et ses amis dans une entreprise publique/privée ; parce que Directeur général. N’est ce pas un gain  familial, en tant qu’humain? Que vont-ils récolter, après le départ du protecteur ? Où est la place de l’expertise ? Quelqu’un a dit que la compagnie aérienne air Afrique est tombée en faillite ; à cause de ces pratiques. Voire nos pays, au bord d’une crise sociale terrifiante car n’ont pas placé des compétences clés à des postes clés « à cause, bien entendu de ces mêmes pratiques». A titre d’illustration vraie, «  Le cabinet du chef de l’Etat transmet ses condoléances à la présidence de la république et à la famille biologique du chef de l’Etat qui vient de perdre son Chef de cabinet/son fils ; son grand frère, Ministre de la justice présente à soi même les condoléances, car son jeune frère vient de s’éteindre ; alors chef de cabinet du père/chef de l’Etat …» N’est ce pas un conflit d’intérêt, à l’instar du conflit de génération peignée par l’écrivain Seydou Badian Kouyaté  «Sous l’orage »?

Perdre sa personnalité signifie perdre tout un futur radieux ; pourquoi agir précipitamment, sans tenir compte des conséquences fâcheuses, à venir ?

Certainement, la vie est un combat ; mais elle est incorruptible.

Les résolutions ci-dessous seront souhaitables, car la société du 21 e Siècle est à l’orée de son hécatombe ;

o   L’usage inconditionnel des méthodes EEE et TTT, car très efficace dans une société appelée à s’épanouir.

o   Nourrir l’ambition de graver son passage dans une institution, c'est-à-dire léguer un héritage permanent et palpable à la génération future.

o   Pratiquer la justice et l’équité « pas toujours posséder des richissimes dans une société ; sans jamais penser à la création d’une classe moyenne». Ceci risque de dégénérer progressivement ; car l’oreille n’est pas faite pour auditionner les exploits voisins, de manière quotidienne.

Analyses et Leadership idéal

Le bonheur n’est toujours pas l’affaire de toute une société, car le malheur des uns fait le bonheur des autres.

En effet, l’oubli de soi au profit de la majorité est la quintessence d’un leadership idéal ; car personne ne peut bien gérer une entité avec égotisme à outrance. Pour renchérir, posséder un PhD ou autres qualifications ne sont pas des éléments probants du leadership utile ; mais développer le sens convergeant vers l’idéal est plausible.

Comment piloter une entité, sans jamais penser à soigner son parcours ?  Toute vision utile profite à des générations consécutives ; pas à une classe précise et particulière. C’est ici que le leadership inné réapparait comme celui le plus efficace ; car plusieurs de ceux ayant complété des cours spécifiques de leadership n’ont accouché que vinaigre.

Cliff Yumba Mpiana WANE

Motivational Speaker/Policy strategist

Tel: +243815777775

Email: cliffwane@hotmail.com

Skype : cliffwane

Cliff Wane Consulting

Lubumbashi, RDC